lundi 19 septembre 2011

Les vendeurs de becyk et autres cossins de sport

Mon introduction dans le monde du triathlon a été très dur sur mon budget. Ça coûte cher! J’ai rencontré pas mal de vendeurs de becyk et d’autres cossins de sport. Voici donc quelques dialogues issus de mon expérience personnelle de la dernière année. Note au lecteurEntre ce que j'ai entendu et ce que le vendeur a dit, il y a peut-être un biais. La mémoire nous joue parfois des tours. Mais pas tant que ça, je suis certaine. Les mots n'étaient peut-être pas exactement les mêmes, mais l'esprit, si!

V, c’est pour le vendeur et M, c’est pour moi. Et c’est un vendeur différent chaque fois, croyez-le ou non. La pièce se déroule dans un décor de magasin spécialisé de vélo, sauf un acte. Les vendeurs sont dans la jeune vingtaine.
 
Acte 1
M : J’ai mal au genou alors le physio m’a suggéré de vérifier mon fitting. C’est drôle, c’est apparu avec le beau temps, alors que je me suis mise à faire du vélo dehors. Pourtant, j’en ai fait pas mal cet hiver et je sentais rien.
V : Tu faisais quoi comme entraînement ? 30 minutes ?
M : Heu non, au moins 1 h 3 fois par semaine.
V : Ça devait être facile,  tu ne faisais pas d’intervalles,hein?
M : Oui, je fais des intervalles.
Pourquoi tu prends pour acquis que je ne fais pas d’intervalles et que mes séances sont faciles ? 

Acte 2
V : Pourquoi tu t’es installé un guidon de triathlon?
M : Ben, pour aller plus vite, stafaire.
V :  C’est juste pour ceux qui font du triathlon
M : Ben, JE fais du triathlon. Etk, j’ai en pas fait un encore mais je vais en faire.
V : Ah ok, c’est parce qu’il y a du monde qui installe ça pour faire beau ou pour se reposer.
??? Ok, et moi, j’ai l’air de ce genre de monde ? Merci !

Acte 3
V : Ce wet-suit est à un super bon prix. Chose-Là (triathlète très performante et connue dans mon coin) en a acheté un.
M : …
So what? Je l’ai acheté, par contre. Mouahhhh!

Acte 4
V : Quel genre de vélo tu fais ?
M : De route.
F (ma fille ) : Ma mère fait du vélo de triathlon
V (surpris) : Tu fais du triathlon ?
M : Oui.
V : Tu fais du triathlon ?
M : OUIIIIIII!
Cr…, ça prend-tu une carte?

Final
M : Je suis pas ben ben contente du fitting que j’ai eu. J’ai eu plein de problèmes, ma selle était ben trop basse, (...)
V : Nous avons pris un cours cet hiver et je refais les fitting des clients qui le souhaitent.
Il m’a pas dit qu’il était le meilleur, il ne m'a pas dit qu'il ne comprenait pas mon problème. Il a été correct. C’est mon vendeur de becyk préféré. Je crois que je lui décernerais le titre de conseiller.
Donc, ai-je le mot TARTE, MATANTE ou TOURISTE écrit dans le front quand je me présente  dans ces endroits ? J'ai peut-être la réponse. L'autre jour, j'ai appelé au magasin pour quelque chose et pour me faire reconnaître de mon conseiller, je lui ai dit : Tsé,  la triathlète en robe

Je n'ai probablement pas le look de l'emploi...


3 commentaires:

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Ahahaha! Trop drôle ton punch de la fin :-)

Claire a dit…

Tellement drôle!!!! Hahaha!!! Si on transpose tes trucs en mode course plutôt que triathlon, ben moi ça m'arrive tout le temps!!!! Le plus drôle, c'est que j'ai l'impression que j'en connais parfois beaucoup plus que le vendeur sur le sujet!! Au moins on en rigole hein??

Phine a dit…

Il faudrait essayer sans la robe. (Non, j'ai pas dit toute nue.) Mais, sérieux, tu fais du triathlon? (Hahaha!)