dimanche 8 avril 2012

Semaine du 2 avril

Une semaine pour me rappeler la chance que j'ai d'être en santé.

Lundi: Vélo. 1 h 15. Pas trop difficile, donc avec un peu de volonté, ça s'est bien déroulé.

Mardi: Course tôt sur le tapis. 10 k Les symptomes du rhume étaient encore à un niveau acceptable et avec les endorphines que procurent la course, je me pensais invincible. En soirée, piscine 3.5 k.

Mercredi: Embarque sur le vélo en soirée. Il y avait des intervalles au menu: 3 x 2 min @ 250 w et 3 x 2 min @ 260 w. Misère, je n'ai pas réussi les 2 min à 260 w: j'ai fait 1 min 30, 2 min et 1 min 45. Et la course après... j'ai fait patate. Je suis remontée du sous-sol, la mine basse. Coach du mental m'a dit que j'avais le droit de prendre un break. Et Coach-tout-court aussi en répondant par courriel à mes lamentations.

Jeudi: Il y avait du vélo mais f... le vélo. J'ai suivi les conseils des deux coachs et  pris congé. Je ne parlais plus, le rhume m'avait définitivement attaqué. Extinction de voix.

Vendredi: Un peu mieux, assez pour aller courir. 10 k très agréable.

Samedi: Un autre congé. Tiens-toé :)

Dimanche: Encore de la course, un autre 10 k. Je suis passée dans une rue et des enfants jouaient dehors. Une petite fille de 4-5 ans s'est mise à m'encourager en me voyant passer. Elle criait : «Go Go !» Et moi, j'avais les bras dans les airs, en signe de victoire, pour qu'elle continue à crier. Ça devait faire un beau tableau. Et après, j'ai fait sagement  ma muscu. Bon bin la mère, le pire est derrière toi. I'm back!

Natation: 3.5 k
Vélo: 2 h 15
Course: 30 k et des poussières
Muscu : 30 min.

La semaine qui s'en vient en est une bonne. Coach a augmenté l'allure des k de course que j'ai à faire après le vélo. Il y a aussi un test de PAM au menu. Une bouchée à la fois comme on dit. Et je me prescris aussi beaucoup de repos pour me remettre sur le piton.

J'ai croisé plusieurs cyclistes sur la route. Moi, je n'ai pas sorti mon vélo. Il reste sagement tranquille en attendant que la Ville fasse le ménage dans les rues. J'attends aussi que ça se réchauffe, ça m'énerve rouler avec la guédille au nez, à geler comme un creton. Je ne suis pas super équipée pour rouler au frette et au vent. Je me donne comme cible deux semaines pour le sortir. Je dois aussi aller faire un tour chez mon vendeur de becyk préféré pour un entretien du printemps.

Bonne semaine à tous!

6 commentaires:

Lise a dit…

Pas mal ta semaine malgré le rhume et l'extinction de voix, beaucoup en aurait profité pour absolument rien faire.
Faut être forte mais savoir reconnaître quand c'est le temps de récupérer. Je pense que tu es bonne juge et pas douillette loin de là.

Phine a dit…

Ton vélo va être tout fougueux quand tu vas le ressortir. La météo dit: "pas dans les prochains jours". :-( Tout doux, Vélo, tout doux. J'ai hâte que tu ailles faire ton entretien, je crois me rappeler que tu en ramènes toujours des histoires sympas. Héhé.

Danielle Lemay a dit…

Belle semaine Isa, malgré la grippe. J'te comprends de ne pas sortir ton vélo... On a nettoyé les rues cette semaine chez moi... en fin de semaine on sort la nouvelle machine pour la première fois. J'ai hâte d'essayer ça.

Bravo encore pour ta semaine!
Courage pour la prochaine!

Isa a dit…

@Delphine: Maintenant que je suis fidèle à mon conseiller (lire vendeur de becyk ) et à son équipe, mes aventures dans les shop de becyk sont beaucoup moins drôles. En fait, je n'ai plus d'aventures, je suis fidèle :)
@Danielle: Merci pour les bons mots mais c'était un rhume mon affaire. Les grippes, c'est pour les hommes.

Danielle Lemay a dit…

Tant mieux??? pour le vilain rhume...Y'a rien de mieux que d'être amie avec le vendeux de sa shop de bécik...Il connait ça et en bonus il est passionné du bécik... que demander de plus!

Anonyme a dit…

Vaut mieux récupérer que de s'épuiser. Anyway, c'est décourageant pour le mental ces faibles perfomances. J'aime mieux me tenir tranquille dans ces moments. Moi, c'est mon soléaire qui m'empêche de courir depuis une semaine. Je devais faire un test de 21K ce weekend. Je vais me reprendre à ma vraie course le 27 mai. Lâche pas!

Annie