jeudi 8 mai 2014

Première sortie!

J'ai sorti mon vélo de triathlon pour la première fois à l'extérieur cet après-midi. Il faisait beau, j'ai presque pu rouler en manches courtes... mais les manches d'appoint étaient très appréciées. J'avais choisi un parcours pas trop côteux pour cette première sortie en position aéro. Tsé, les épaules, les bras et le cou ne sont plus très habitués à cette position. Ils me l'ont rappelé à la fin de la ride.

Je suis donc partie vers 13 h. Je suis pas mal plus rapide pour me préparer cette année. Je sais ce dont j'ai besoin et ce que je dois faire avant de partir. Je dois avouer que c'est moins compliqué partir directement de la maison que du bureau. Il arrive que je quitte en pm du bureau et je dois en apporter tout mon stock avec moi. Je me change dans les toilettes, je prépare mes bidons, tout l'attirail. Et il ne faut rien oublier: la pompe à vélo, le cellulaire, etc. Bref, j'aime mieux partir de la maison mais j'ai accès à moins de parcours intéressants.

Voici ma routine pré-ride:
- Remplir mes bidons (le nombre varie selon la durée)
- Appliquer crème solaire (j'ai oublié aujourd'hui!)
- Apporter de la bouffe (biscuits figues, compote de pommes en tube, autres).
- Cellulaire chargé
- Montre d'entraînement chargée
- Entraînement sur un p'tit papier
- Sac de selle
- Monnaie
- Carte de débit
- Carte CAA (ils dépannent)
- S'habiller (lunettes, casque, vêtements en fonction de la température)
- Gonfler les pneus et vérifier le vélo
- Dire à mon chum dans quel coin je vais
- Apporter le parcours (au besoin)


Je me suis rendue au barrage La Gabelle que l'on peut voir ci-dessus. Il y a une bonne côte du côté est de la rivière St-Maurice à remonter. Du côté ouest aussi, mais plus longue. Je me suis demandée sérieusement si je m'étais entraînée cet hiver en la montant. Mais après, c'était fini et je suis retournée à la maison à travers les champs agricoles. J'ai hâte de voir ces coins changer au fil des semaines. Ça sentait les aiguilles de pins qui chauffaient au soleil, j'adore! Mais j'aime moins l'odeur d’épandage que j'ai humé pendant quelques kilos. Une chance que je suis pas enceinte!

Bien contente de mes premiers 75 k avec mon contre-la-montre. Je l'aime autant que l'an dernier. J'ai couru un p'tit 3 k en arrivant à la maison. Ma fille m'attendait impatiemment pour que je la lift à la piscine, je suis allée chercher Petit Loup au retour et j'ai fait le souper. Je vous écris et je sens que je vais bien dormir.

La saison de vélo est lancée! Yeah! 

3 commentaires:

Sylvie Vicaire a dit…

Bravo Mlle.
Ca s'en vient à grand pas!!!

Keep going !

Sylvie

Isa a dit…

Oui Sylvie, ça s'en vient :)

Anonyme a dit…

Il manque la première étape, "Chéri, est-ce que je peux..."
Coach du mental